La bouillie bordelaise

La bouillie bordelaise est un excellent fongicide, utilisé pour lutter contre les atteintes causées par des champignons. On peut aussi l’assimiler à un désinfectant, que l’on applique sur les “plaies”, anciennes ou fraîches (plaies de taille par exemple), pour prévenir les développements bactériens.

Les végétaux qui sont le plus souvent traités à la bouillie bordelaise sont les arbres fruitiers, la vigne, les plants de tomates et de pommes de terre, les fraisiers.

Voici une liste non exhaustive des maladies contre lesquelles la bouillie permet de lutter :

tavelure (pommier, poirier, pyracantha),

gommose (arbres à noyau),

coryneum ou criblure (arbres à noyau),

mildiou (vigne, tomate, pomme de terre),

oïdium

entomosporiose (cognassier, poirier, photinia),

chancre bactérien (pommier, poirier),

cloque du pêcher,

moniliose,

tache angulaire…

Dosages courants

La bouillie bordelaise est acceptée en culture BIO à condition de respectez les doses de poudre préconisées sur l’emballage ainsi que les précautions d’utilisation. A titre indicatif : on dose généralement entre 10g/l et 20g/l.

Ne traiter qu’à bon escient

La bouillie bordelaise n’est pas un traitement universel : bien l’utiliser, c’est d’abord y avoir recours en étant sûr de viser la bonne maladie !

Traiter dès les premiers symptômes de la maladie

En effet, pour les maladies cryptogamiques, les pulvérisations de bouillie bordelaise ne sont plus efficaces lorsque la plante est trop atteinte. Quand le champignon a profondément envahi les tissus, il est trop tard…

Traiter préventivement…

Les traitements préventifs à la bouillie bordelaise sont recommandés, notamment chez les arbres fruitiers et la vigne. Mais traiter à longueur d’année n’a pas de sens.

Respecter les dosages

Ce n’est pas en concentrant davantage votre solution que vous aurez de meilleurs résultats. Au contraire ! Vous risquez des brûlures des végétaux et le pouvoir couvrant du produit peut être modifié, d’où une efficacité réduite (un bon test : si, après pulvérisation, il se forme des gouttes bleues au bout des feuilles, c’est que vous avez surdosé votre bouillie bordelaise ; relisez les consignes de dosage).

Choisir le bon moment pour traiter

Afin d’éviter de brûler le feuillage, on ne pulvérise pas la bouillie bordelaise par forte chaleur ni en plein soleil. On évite aussi les jours de pluie : le produit serait lessivé avant même d’avoir eu une quelconque efficacité !

Où l’acheter ?

La bouillie bordelaise est disponible dans notre jardinerie.